Les princes des villes à l’honneur dans la comédie musicale « Résiste » !

Les chansons écrites et composées par Michel Berger sont au cœur de la comédie musicale « RESISTE » écrite par France Gall et Bruck Dawit. Dans cette création, France Gall prend le parti de mettre en valeur le titre « Les princes des villes » en donnant vie aux personnages de cette chanson. Ce titre extrait du 7ème album studio baptisé « Voyou » de Michel Berger est sorti en 1983 et comprend également sa merveilleuse reprise « Diego libre dans sa tête », chanson créée pour France Gall et incluse dans son opus « Tout pour la musique ».

Michel Berger, très attaché à la thématique de la quête du bonheur et de l’espoir de se rapprocher au plus près de ses rêves, exploite une fois de plus ces sujets en les enrobant de sa prose : « C’est l’aventure qui les tente » « Vivre les rêves qui sont les nôtres »/ « Et obéir à sa nature ».

Dans « RESISTE », les princes des villes seront incarnés par trois artistes talentueux. Louya Kounkou alias Yül, chanteur, danseur et flûtiste de formation, a travaillé aux côtés d’Olivia Ruiz et Christophe Maé. Ses expériences dans le domaine des comédies musicales avec notamment sa participation dans les spectacles musicaux « Cléopâtre » et « Dracula » seront un plus pour interpréter ce rôle complet. Benjamin Akl se glissera dans la peau du deuxième prince. On a pu le retrouver dans les spectacles à succès « 1789, les amants de la Bastille » de Dove Attia et plus récemment dans les aventures de « Robin des Bois » avec le chanteur M. Pokora. Benjamin a aussi accompagné la grande Kylie Minogue lors de sa tournée « Kiss me Once Tour ». Jocelyn Laurent sera le troisième prince : artiste complet, il maîtrise l’art de l’improvisation, le jazz, le classique et le moderne. Autant de disciplines qui pourront être exploitées dans la comédie musicale « RESISTE ».

Ce trio infernal portera les rôles des princes des villes, comme le contait Michel Berger dans sa chanson à la mélodie profonde. Sur scène, ces frimeurs au cœur tendre rythmeront le spectacle par des chorégraphies sophistiquées et modernes. Tel un chœur d’opéra, les princes chanteront et apporteront à cette histoire une pointe d’humour et de bonne humeur. La bande d’inséparables nous entrainera dans leur folie et désinvolture pour nous faire vibrer « au rythme des guitares » !

0 1.08 K