fgberger

France Gall et Michel Berger

Il est aujourd’hui impossible de dissocier les noms de Michel Berger et France Gall. Duo artistique avant de devenir duo amoureux, Michel et France succombent au charme l’un de l’autre autour de leur unique passion : la musique. Tout commence en 1973, lorsque France Gall, artiste déjà reconnue, entend par hasard à la radio le titre « Attends-moi » de Berger. Coup de foudre immédiat pour la jolie blonde, désireuse à l’époque de s’éloigner de ses années yéyés. Michel Berger lui propose alors de l’accompagner sur la chanson « Mon fils rira du rock’n’roll ». De cette belle rencontre découle le titre « Ma déclaration » ; France Gall devient alors une source d’inspiration inépuisable pour Berger l’écorché vif. En 1976, Michel s’unit à sa « lumière du jour » et ils auront ensemble deux enfants. Tandem à la vie comme à la scène, Michel associe France Gall à tous ses projets artistiques. Les inséparables travaillent sur les comédies musicales « Starmania » ou « L’Opéra Rock » et à la réalisation des albums de la jeune interprète. La muse de Michel Berger apporte fraîcheur et gaieté aux créations du compositeur. Les titres comme « Tout pour la musique » ou « Il jouait du piano debout » sont des tubes dont les refrains n’ont jamais cessé de résonner. Véritables figures emblématiques de la chanson française, France et Michel accordent leurs voix en 1992 dans un album complet baptisé « Double jeu », dont les merveilleuses chansons « Superficiel et léger » et « Laisser passer les rêves » sont extraites. Dix ans auparavant, le public découvre une autre facette du couple avec le titre « Résiste », celle d’un couple engagé et plus unis que jamais. Cette hymne à la mélodie entraînante et aux textes forts traverse toutes les époques. Avec la comédie musicale « Résiste », France Gall donne une seconde jeunesse à ce titre phare et à ceux composés par Michel Berger.